Ours A La Bière

Espace de discussion dédié à divers jeux de rôles auxquels nous jouons : Unknown Armies, D&D3.5, Troy, Nephilim Révélations, HellDorado.. et parfois bien d'autres
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 castille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nald

avatar

Nombre de messages : 3972
Age : 43
Localisation : saint germain en laye
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: castille   12/10/2016, 09:04

C'est un équivalent de l'Espagne. Siège de l'Église, c'est un pays en crise : le roi est très jeune, ses conseillers ne l'écoutent qu'à moitié ou se passent de son avis. L’Église est également en crise depuis la disparition de son plus haut dignitaire et la disparition de ceux habilité à nommer un nouveau dirigeant. Depuis, c'est une élite d'inquisiteurs qui la gouverne, d'une façon très... rigoriste. Après avoir promus les recherches scientifiques - moyen de comprendre l'œuvre du Dieu, l'Église vaticine a désormais adopté un point de vue réactionnaire et obscurantiste, fermant les universités et assimilant les scientifiques à des hérétiques. La noblesse castillanne est une noblesse terrienne qui n'a pas une goutte de magie dans le sang ; la sorcellerie est rejetée et les sorciers impitoyablement traqués. En revanche, la noblesse castillane fait partie des plus éduquées et les centres de savoirs castillans sont les plus brillants de toute Théa.
Histoire
 
Dans l’antiquité, le territoire nommé Acraga, qui deviendra plus tard la Castille, fut conquis par la Vieille République, d’abord pacifiquement, puis militairement. Ses ressources en métaux précieux comme l’or ou l’argent étant relativement importantes, l’Acraga éveille la convoitise de Numa, et c’est le sénateur Caius Castillus, puis ses descendants, qui sont chargés d’administrer cette province de l’Empire.
 
C’est donc tout naturellement qu’à la chute de Numa la famille Castillo hérite du trône du tout nouveau royaume indépendant de Castille. José Maria de Castillo en devient ainsi le premier roi en l’an 299 AV.
 
Au cours des siècles suivants, des rapprochements commerciaux sont effectués avec l’Empire du Croissant de Lune. De grandes vagues d’immigration amènent de nombreux croissantins à venir s’établir en Castille, d’abord dans le cadre de comptoirs commerciaux, puis par le fait de mariages mixtes. Le rapprochement fut tel que le roi José Maria épousa la fille du calife croissantin, son héritier bénéficiant ainsi d’une double couronne.
 
Finalement, c’est la mort du Second Prophète à la frontière de l’Empire du Croissant de Lune qui déclencha la première croisade, mettant à mal l’alliance avec la Castille. Pourtant, les liens furent assez forts et résistèrent. C’est le Troisième Prophète lui-même qui décreta la seconde croisade en 1000 AV, arguant que les croissantins avaient acquis une trop grande influence sur les castillans. Le Haut Roy se rangea toutefois du côté des croissantins, avec toute une partie de la noblesse du pays. Mais avec l’aide de l’Eisen et de la Vodacce, les castillans vaticins réussirent à expulser les croissantins au cours d’une lutte de plusieurs années. La famille régnante et ses alliés furent décimés.
 
Après la seconde croisade, en 1011, c’est la famille Sandoval, désignée par le hiérophante vaticin, qui hérite du trône de Castille. Suite au choix du Troisième Prophète, c’est la Castille qui devient le nouveau centre de la foi vaticine, aux dépends de la Vodacce, ce qui entraina une guerre de sept ans (1012 - 1019) entre les deux pays.
 
La Castille connut alors une longue période de paix lui permettant de se recontruire. En 1659, elle forme une puissante armada de cent quatre-vingts navires pour aller combattre la Reine Elaine d’Avalon qui avait alors fait sécession avec l’Eglise du Vaticine. Cette expédition fut un cuisant échec, et la plupart des bâteaux furent détruits. En 1666, à la fin de la Guerre de la Croix, elle intervient en Eisen pour récupérer des parcelles de terre à peu de frais.
 
En 1664, malgré le fait que la religion des Prophètes considère la sorcellerie comme hérétique, le roi Léon-Alexandre XIV de Montaigne se déclare ouvertement sorcier pratiquant, et s’autoproclame empereur. En représailles, l’Inquisition lève une armée de castillans qui réussit à s’infiltrer jusqu’à Charousse. L’assaut fut repoussé grâce à un certain Montègue, qui fut ensuite promut général et chargé de mener la contre-attaque contre la Castille. Le talent stratégique de Montègue, la puissance de l’armée montaginoise, et quelques trahisons internes, permirent une invasion rapide de la moitié du pays. Aujourd’hui, avec le départ de Montègue pour l’Ussura, le front stagne et les montaginois connaissent quelques revers. L’armée castillane a pu établir de fortes poches de résistance, espérant en tirer parti pour reconquérir l’ensemble du territoire.
 
Ecoles d’escrime
 
- Aldana
s’inspire de la danse pour développer un style d’escrime déroutant les adversaires.
 
- Gallegos
enseigne un style tournoyant pour éviter les attaques et riposter efficacement.
 
- Soldano
permet de manier deux rapières simultanément pour porter de nombreuses attaques dévastatrices.
 
- Torres
enseigne une technique de défense utilisant une cape dans la main non directrice.
 
- Zepeda
développe l’art d’utiliser le fouet pour attaquer, intimider, et tenir à distance un adversaire.
 
Sorcellerie
 
Certaines familles nobles de Castille comptaient parmi leurs membres des pratiquants d’une sorcellerie leur permettant de maîtriser le feu. El Fuego Adentro (le feu intérieur) donnait à ses adeptes le pouvoir de modeler et de manipuler les flammes comme s’il s’agissait d’une matière inerte telle que de la terre glaise molle.
 
Quelques membres de la famille régnante et de la noblesse possédaient l’exclusivité de la pratique d’El Fuego Adentro. Mais cette population de sorciers fut décimée lors de la Seconde Croisade car ils avaient pris parti pour l’alliance avec l’Empire du Croissant de Lune, et furent balayés par l’armée levée par le Troisième Prophète.
 

D’aucuns prétendent que quelques sorciers ont survécu aux massacres, mais même si c’était réellement le cas, ils resteraient cachés à cause de l’interdiction proclamée par l’Eglise des Prophètes.
Revenir en haut Aller en bas
 
castille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Miss Lily de Castille
» Provins...
» Les personnalités de l'Eglise d'Altamira
» MAXIMO ,JOEL ,DEZA , CASTILLE ATANSYON AK EKSE DEUX ZEL
» Vuelta a Castille y Leon (2.1) -> S. Clarke (Cofidis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ours A La Bière :: Jeux de Roles :: 7th Seas :: Géographie-
Sauter vers: